Archives de
Catégorie : Le CQL

Toulouse Nord, secteur 3

Toulouse Nord, secteur 3

Le C.Q.L. s’est rendu le 20 septembre dernier à une réunion portant sur le diagnostic et les enjeux du secteur Nord dans le cadre de l’étude menée par le Cabinet INterland,

Le document dont le lien suit,  nous a été présenté en séance, et envoyé très récemment par la Ville.

 

toulouse-secteur-3-diag-enjeux-pr_sentation-assos

 

nous souhaitons que vous en preniez connaissance et que vous nous contactiez dans le cas où vous seriez intéressé par le sujet.

Associativement vôtre,

 

Nouvelle aire de jeux à Lalande

Nouvelle aire de jeux à Lalande

blog-cql-une-nouvelle-aire-de-jeu-a-toulouse-n45

L’Association LAlandaise de Parents d’Elèves et le Comité de Quartier de Lalande ont œuvré ensemble pendant de nombreux mois afin d’obtenir la création d’une nouvelle aire de jeux pour les enfants de Lalande.

Leur travail commun a porté ses fruits, les travaux se sont faits pendant les grandes vacances et une aire de jeux a vu le jour début septembre 2016 sur la Place Paul Riché pour le plus grand plaisir des petits Lalandais.

Veuillez trouver ci-dessous une photo, le plan et l’emplacement de l’aire de jeux.

Cette aire de jeux a été financée grâce à l’enveloppe territoriale participative attribuée aux associations faisant partie du bureau du secteur 3.2 comprenant les quartiers des Sept-Deniers, de Ginestous et de Lalande.

Nous remercions la Mairie d’avoir répondu positivement à notre demande.

aire-de-jeux-de-lalande-place-paul-riche-1

aire-de-jeux-de-lalande-place-paul-riche-2

aire-de-jeux-de-lalande-place-paul-riche-3

 

 

Randonnée à Lalande

Randonnée à Lalande

Le 10 Avril 2016

Avec « LA GARGOUILLE » et l’Office de Tourisme de Toulouse

Connue grâce à la fameuse violette de Toulouse, la grande lande était la terre nourricière de Toulouse. Vous pourrez retrouver l’ambiance de cette ancienne campagne à travers son église, ses anciennes écoles, quelques maisons typiques mais aussi quelques surprises, notamment un patrimoine industriel peu connu.

 

Situé à l’extrême nord de la ville de Toulouse, Lalande fut autrefois le « potager » de la ville rose.

Jusqu’à une période récente, le quartier était classé en « zone inconstructible » en raison de sa valeur économique. La diminution du nombre de maraîchers a peu à peu transformée le quartier.

De nouvelles constructions grignotent les dernières zones rurales de la ville de Toulouse.

 

RV sur la Place Riché (mairie annexe) à 14h 30

Bus 60 ou 69 à partir du métro La Vache, arrêt Riché

Inscription obligatoire auprès de l’office du tourisme – 6 €. Gratuit pour les demandeurs d’emploi.

Vous pouvez vous documenter avant de venir pour enrichir votre randonnée.

photo église Lalande

photo chateau Lalande

photo maison Lalande

 

Jardiniers en « HERBE », faites-vous connaître !!!

Jardiniers en « HERBE », faites-vous connaître !!!

LES FUTURS JARDINS PARTAGÉS ZONE SESQUIÈRES

La Mairie a contacté les Présidents des 3 comités de quartier du secteur à la demande de M. Arsac qui souhaite nous informer avant que le projet ne démarre pour avoir notre avis et éviter que nous ne nous retrouvions devant le fait accompli.

Sa représentante, Mme Cosme, qui s’occupe des jardins partagés nous a montré un plan. Ces jardins vont être installés juste à côté des deux lots de jardins familiaux qui existent déjà depuis plusieurs années à Ginestous et qui ont à l’heure actuelle 86 demandes de jardiniers potentiels en attente.

Si vous êtes intéressés par l’obtention d’un jardin,
il est temps de se faire connaitre,

car la Mairie va organiser une réunion de présentation à laquelle elle va convier les 86 « jardiniers potentiels », ceux qui se déclareront intéressés, et les 3 comités de quartier,

Lors de cette réunion, il sera demandé à tous de s’autogérer en créant une Association, sachant que la Mairie restera en soutien, et fournira la logistique ainsi que les cabanes.

jardins partagés sesquières

 

 

Chemin de l’Église de Lalande au futur …

Chemin de l’Église de Lalande au futur …

Monsieur ARSAC nous a demandé de réfléchir, comme nous l’avions fait pour le chemin des vieilles écoles, à une refonte du chemin de l’église de Lalande allant du cœur du quartier au virage au droit de la ligne du chemin de fer.

Voici le plan communiqué :

base wl - supportVoilà le fruit de nos réflexions, avec quelques habitants de ce chemin :

 

BASE WL - HAUT

BASE WL - BAS

 

Si vous avez des idées, merci de nous en faire part en commentaire.

Le Pôle Territorial, n’a pas encore rendu sa copie définitive.

Monsieur ARSAC, souhaite d’ailleurs inviter tous les habitants de ce chemin, tout comme il l’avait fait pour le chemin des vieilles écoles, à une réunion publique, pour pouvoir recueillir tous les avis, et informer.

On sait aujourd’hui, qu’il faut être très vigilants lors de ces réunions, et réclamer un compte rendu de MODIFICATION par écrit et rapidement, car la réunion du chemin des vieilles écoles, où, les modifications demandées ont été validées par Monsieur ARSAC et son équipe, n’a dans les faits, servi à rien.

Heureusement toutefois que notre travail en amont avait été repris en partie par le P.T.N., sinon, on ne sait à quoi ressemblerait ce chemin à l’heure actuelle.

La prostitution : On en parle ?

La prostitution : On en parle ?

Article la dépêche du 17-03-16

 

« l’arrêté est un outil juridique qui porte ses fruits »

Interview Olivier ARSAC Maire de Quartier

Pourquoi avoir prolongé d’un an l’arrêté «troubles prostitution» ? N’est-ce pas un aveu d’inefficacité des différentes réglementations mises en place ?

Mais absolument pas ! On atteint le but escompté. Les choses se sont assainies, en particulier sur les avenues des Etats-Unis, de Fronton et du boulevard de Suisse. Il était donc nécessaire de préserver l’outil juridique une année de plus. Et puis, la prostitution évolue dans le temps, parfois assez vite. On constate ainsi un déplacement, notamment vers le marché gare. Mais globalement, l’impact de trouble à l’ordre public est moindre depuis plusieurs mois. Je signale que les présidents de comités de quartiers restent très demandeurs de notre réglementation. Et de notre côté, nous mettons les moyens en terme humain, avec par exemple une patrouille, soit 3 ou 4 hommes, qui chaque soir sans exception fait la tournée de toutes les zones de l’arrêté. Des agents qui, je précise, communiquent en permanence avec les prostituées, dans un dialogue de confiance réciproque.

Tout de même, vous avez peu à peu étendu le périmètre d’interdiction, renvoyant certaines filles «à la campagne». Du coup, l’arrêté n’a-t-il pas un effet inverse, à savoir faire revenir les filles plus en centre-ville, ce que constatent bon nombre de riverains ?

D’abord, le périmètre n’a pas été si étendu que cela. On a surtout voulu éviter les phénomènes de concentration comme on l’avait connu du côté du boulevard de Suisse, et je pense que l’on y est parvenu. Après, je ne pense pas que tant de filles que cela soient revenues en centre-ville, en témoigne par exemple la place Roquelaine et ses abords où il n’y a quasiment plus personne. Non, je pense que les prostituées sont toujours là, mais plus éparpillées qu’avant.

Certains disent que les procès-verbaux dressés dans les zones d’interdiction ne seraient pas honorés…

C’est vrai. On n’est pas dupes, très peu de PV sont payés. Mais viendra un moment où la politique pénale fera que les contrevenantes seront fichées et recherchées, et pour de bon interdites d’exercer ! Mais ce paiement des PV n’est pas le plus important à mes yeux. Il fallait surtout marquer le coup politiquement, montrer l’action des pouvoirs publics, contrarier le trafic dans les rues. C’est fait.

 

Sécurité – Interview Olivier Arsac, Adjoint à la mairie de Toulouse chargé de la Sécurité

DDM FREDERIC CHARMEUX - PORTRAIT D OLIVIER ARSAC , MAIRE DE QUARTIER ( SEPT DENIERS , GINESTOUS , LALANDE ) DEVANT LE BATIMENT DE L' ESPACE JOB
DDM FREDERIC CHARMEUX – PORTRAIT D OLIVIER ARSAC , MAIRE DE QUARTIER

Propos recueillis par Xavier Hurtevent