L’un contre l’autre ? Pourquoi pas les deux ?

Il fut un temps où nous avions 2 boulangeries à Lalande, il n’est est restée qu’une qui récemment, a aussi fermé ses portes, nous laissant bien embarrassés.

Nous avons eu aussi des maraîchers qui vendaient leur production et qui, il y a bien longtemps, ont plié boutique jusqu’à l’arrivée, de Taib qui a installé ses primeurs entre la pizzeria et la boutique d’Élise.

Bienvenue à lui !

Il accueille toujours sa clientèle avec sourire et bienveillance. Ce serait bien qu’il reste et … que nous ayons à nouveau une boulangerie qui parfume Lalande et titille les narines et l’appétit, de bon matin.

Vous en pensez quoi ? Vous avez des idées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *